Ouverture d'une salle de concert coopérative aux Deux-Rives

Ville

Strasbourg

Statut du projet

Lancement du projet

Travaux en cours

  • Création d'une structure
  • Recherche de ressources
  • Constitution d'une équipe projet
  • Recherche de financements

Les besoins

  • Pas de besoin exprimé
Poster une annonce

Les évènements

  • Pas d'événement prévu

Créer un événement

Partagez

Une salle de concert et de clubbing

 

Salle de spectacle à la programmation musicale éclectique et plurielle, La Grenze viendrait compléter et enrichir l’offre existant sur Strasbourg. Elle privilégierait une scène découverte tournée vers les artistes émergents, les accompagnant sur la voie de la professionnalisation.
Le développement d’un réseau transfrontalier d’échanges ferait partie de ses priorités, liant son activité à celle de tourneurs, labels, festivals et tremplins européens. Elle ménagerait en son sein des temps de rencontre et partage autour des pratiques de programmation, du statut des artistes…

 

Une cantine populaire

 

La cantine, qui rappellerait l’héritage ouvrier du Port du Rhin, proposerait un choix réduit de plats et menus du jour afin de garantir des prix très abordables. Son ambition sera d’être 100% locale et saisonnière. En fin de semaine, un brunch convivial mêlerait familles et habitants du quartier, fêtards de la veille et gourmands de tous horizons.

 

Des ateliers artistiques et collectifs

 

En phase avec son temps, La Grenze cultiverait un esprit interdisciplinaire mêlant, au-delà de la musique, art numérique, performances interactives, installations plastiques et cinéma.

Définitivement multi-activités, le lieu accueillerait ateliers, workshops et cours d’initiation dispensés par les créateurs, artistes et artisans partenaires, dont le site de la Virgule (Garage et Menuiserie) fournirait un vivier opportun. Familles, établissements scolaires, centres sociaux-culturels, maisons de retraites : tous pourraient en profiter.

 

Une entreprise solidaire et sociale

 

La Grenze fait le choix de se constituer en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), société multi-partenariale où la démocratie s’exerce au-delà des seuls fondateurs. Salariés, usagers, fournisseurs, partenaires artistiques, associations, secteur privé, collectivités publiques… Toute personne physique ou morale, de droit privé ou public, pourra devenir associée et participer à la gestion de la société.

Par ailleurs elle proposera l’accompagnement social et professionnel de personnes éloignées de l’emploi sur les métiers de la restauration et du spectacle. Elle entend également porter une action citoyenne via des opérations de médiation sur les populations éloignées de la Culture, et par son organisation en coopérative.

 

Dans un quartier en pleine transformation

 

La salle se situerait dans dans le quartier des Deux-Rives à la frontière de l’Allemagne. La zone industrielle de la COOP sera rénovée pour fournir des espaces de travail destinés aux associations artistiques comme la Semancerie et un fab lab. C’est dans cet environnement que la Grenze trouverait sa place.